Zlata Zuzana. Suzanne en or.

flutes champagne Zlata Zuzana

Ca y est. Je les ai vendues ces magnifiques verres à champagne Zlata Zuzana ! Evidemment, c’était en coup de cœur de ma chine. Je les ai trouvées si fines, si délicates et modernes. Il va falloir que j’en trouve pour moi. Cette fois-ci, je voudrais vous raconter leur histoire en peu plus en détail.

Tout d’abord, j’aimerais bien faire un petit bond en arrière pour vous présenter la manufacture Zlatno dans laquelle la fabrication de ces verres a commencé. Alors, dès sa création en 1833 elle se fait connaitre par la fabrication du verre de luxe. Ces produits ont été richement décorés, gravés, peints, dorés. Elle s’inspirait du style biedermeier et classique. En 1856, le Dr. Leo Valentin Pantocek technicien en verre et en art plastique, a découvert le premier la décoration du verre par irisation.

Au 20.ème siècle, la manufacture fabrique surtout des ensembles de boisson légers et c’est la légendaire Zlata Zuzana qui est en exemple parfait de réussite. Après la seconde guerre mondiale, la manufacture Zlatno fait partie du groupe national Stredoslovenske sklarne. Désormais, la fabrication se spécialise dans les produits utilitaires du quotidien. Malheureusement, suite à des nombreuses difficultés, la fabrique de Zlatno a fermé en 2003. Encore une fois, le résultat d’un capitalisme sauvage après la chute du communisme et la perte dommageable du savoir-faire slovaque.

Ensuite, je souhaite vous présenter Jozef Stanik, le maitre verrier, qui a crée les verres Zlata Zuzana. Après ses études et son apprentissage en Slovaquie et en Tchéquie, il revient à Zlatno en 1952. C’est à partir de 1954 qu’il travaille sur une collection de verre qui s’appellera plus tard Zlata Zuzana. Il a inventé une paire de pinces spéciales pour pouvoir créer cette bille si reconnaissable au niveau du pied du verre. L’harmonie de cette création se trouve dans le rappel du la bille dorée avec le liseré doré du verre. Ce sont les coupes à champagne vertes qui sortent en premier de la ligne de fabrication à Zlatno, en 1956. Cependant, les billes des premiers verres sont transparentes. Mais la dorure s’impose très peu de temps après. Et voici une petite anecdote.

Les verres ont un grand succès à l’étranger, notamment aux Etats Unis et au Canada. Mais ils sont présentés juste avec un numéro de fabrication. Ce sont les clients d’un commerçant de Montréal qui les ont appelés ainsi pour honorer le prénom de sa femme : Zlata Zuzana ou si vous voulez Suzanne en or!

Pourtant, une mésaventure arrive à Jozef Stanik. Il a obtenu le brevet en 1959 pour l’invention de sa pince spéciale. Mais en 1971, les organes nationaux lui reprennent ce brevet. C’est ainsi que la fabrication de Zlata Zuzana est élargie à d’autres usines slovaques comme par exemple à Katerinska Huta ou Malinec.

A la fin, à partir des années 1980 le liseré doré est remplacé par le liseré de couleur principal du verre.

Il faut souligner que la collection de verres Zlata Zuzana se compose de 7 variants au niveau de la taille pour des boissons diverses : liqueurs, vin, bière, cocktail, brandy…En même temps, on la présente en  6 couleurs différentes de verre : transparent, rose, violet, gris fumé, vert et jaune.  A partir des années 1980 le liseré doré est remplacé par le liseré de couleur principal du verre. La collection est enrichie plus tard par les ensembles Zlaty Jano et Zlaty Jozef qui ont moins de succès et par les vases et les verres avec des bulles.

A la fin, depuis les années 1950, on a fabriqué autour de 5 millions de cette collection pour le marché national mais aussi international. C’est pourquoi le service Zlata Zuzana symbolise l’ancienne gloire du design slovaque qui a fait le tour du monde !


Alors, je n’ai plus de Zlata Zuzana dans ma boutique mais je continue à en chercher. Je voudrais trouver également les verres à eau Zlaty Jano car je les adore ! Il vous reste juste à me suivre sur les réseaux sociaux et faire un tour de temps à autre dans ma boutique vintage en ligne !

Leave a comment