A qui cette pièce? La réalité de mes recherches!

a qui cette pièce?

Comme vous le savez déjà, ma boutique Atelier Mirka G vintage et crochet est ouverte depuis le mois de novembre 2020. Mais comme beaucoup de chineurs professionnels, j’ai commencé à créer mon stock bien avant. En revanche, je ne pensais pas que j’allais avoir autant de mal à identifier mes produits ! Avant chaque achat, je me pose d’abord la question : « A qui cette pièce ? » Et alors, mes galères commencent.

La réalité de mes recherches est qu’il est difficile de trouver le fabricant, l’artiste, le designer qui a crée la pièce. En effet, peu d’auteurs signaient leurs œuvres. Peu de catalogues du début du 20.siècle sont conservés, probablement détruits ou « enterrés » par le parti communiste après son arrivée au pouvoir en 1946. Avec la création de grands monopoles divisés en plusieurs usines, certains produits sont fabriqués dans différents endroits, pourtant il s’agit du même designer.  Cependant, vous pouvez trouver encore quelques publications en les chinant mais les prix s’envolent car elles sont vraiment très rares !

En plus, du point de vue historique, la Slovaquie et la Tchéquie subissent des changements importants au niveau de leur indépendance culturelle mais également politique. Au 18. siècle les deux pays connaissent à peu près le même sort. C’est-à-dire qu’ils font partie de la Monarchie austro-hongroise. Sauf que la Tchéquie est dirigée par l’Autriche et la Slovaquie par la Hongrie. La Monarchie utilise ainsi ces deux territoires pour y installer les villégiatures de la noblesse et de la bourgeoisie autrichienne. Et en plus, avec l’arrivée de l’industrialisation et du capitalisme, des manufactures y sont délocalisées pour profiter des richesses naturelles.

Ensuite, à la fin de la première guerre mondiale, la Monarchie Austro-hongroise est démantelée et  la Tchécoslovaquie naît. Comme tous les autres pays de l’Europe, il faut désormais tout reconstruire, le pays est dévasté. Tout doucement, notamment entre 1925 et 1935, les manufactures, l’artisanat, le design et l’art reprennent vie, tout en adoptant le système capitaliste. C’est pour cela que l’arrivée des communistes au pouvoir est si douloureuse puisque les propriétés privées sont confisquées les manufactures nationalisées et regroupées dans de grands monopoles.

Enfin, après la chute du communisme, la séparation de la Tchécoslovaquie intervient. En Slovaquie, une grande vague de privatisations sauvages se met en place. Toutefois il s’agit souvent de transactions douteuses qui se terminent par la fermeture d’usines. En plus avec l’arrivée des produits occidentaux  « tant rêvés » et des produits chinois si peu chers, la concurrence devient trop importante pour des nombreuses sociétés fragilisées par tous ces changements.

Pourquoi je rumine encore sur mon histoire ? C’est juste qu’à cause de cette évolution, beaucoup d’informations se sont perdues durant le 20.ème siècle. D’où ma difficulté de trouver l’origine de mes produits. Souvent les manufactures délocalisées changent de noms, de propriétaires ou de marque à plusieurs reprises.

Pour illustrer cette situation, je vais vous raconter ce qui vient de m’arriver. Récemment j’ai déniché un ensemble de coupelles en porcelaine Royal Dux. Mais le décor me semblait assez jeune alors j’ai voulu vérifier la période de fabrication. Chouette alors, en retournant les objets j’ai découvert plusieurs éléments qui auraient du m’aider. Alors quelle déception quand je prends la décision de ne pas les acheter devant l’impossibilité de déterminer leur origine.  Je vous explique.

Comme de nombreuses sociétés en Tchéquie et en Slovaquie, d’importants changements s’opèrent tout au long de l’existence de cette manufacture. Cependant pour être plus synthétique, je vais les présenter dans le tableau ci-dessous:

Royal Dux , Duchcov, République Tchèque – 1853 jusqu’à présent
1853-1887création de la manufacture.fabrication de la céramique utilitaire.
1860-1887arrivée d’Eduard Eichler.fabrication de terres cuites et majoliques décoratives.
1890-1898grande notoriété de la manufacture grâce aux pièces originales de grande qualité.
1898Installation du siège en Allemagne.
1900 – 1920arrivée du designer Alois Hampel.âge d’or influencé par le style Art nouveau.mise en place du triangle rose en porcelaine comme marque en dessous des pièces, signé Austria avec un gland.crise pendant la première guerre mondiale.
1918Fabrique allemande revendue.Changement de marquage, il est signé Made in Czechoslovakia avec un gland et la lettre E.
Après la seconde guerre mondialeDépart des ouvriers allemands, période difficile.Changement de marquage, la lettre E est remplacée par D ou minoritairement par M.
1958Grand succès lors de l’exposition de Bruxelles en 1958 – notamment les œuvres de Jezek
1978-1992Changement de marquage, on ajoute en plus Hand Painted, Made in Czechoslovakia
1992Changement de nom : Porcelanova manufaktura Royal Dux Bohemia
1993Changement de marquage –  Made in Czech Republic
1997Changement de nom : Cesky porcelan
2009Changement de nom : Royal Dux ceskeho porcelanu

Exemple d’un marquage et les explications :

photo marquage royal dux

A –  triangle rose collé à partir de 1951 avec la lettre D (entre 1912 – 1951  le triangle a la couleur rose foncé ou terracota)

B– ce marquage est utilisé en même temps que le triangle rose

C –  après 2001 – marquage de la validité d’enregistrement officiel

D – numéro de modèle pour trouver l’auteur et l’année du modèle

E – numéro de l’ouvrier

F – à partir de 2001, marquage de l’année

Sur les coupelles qui m’intéressaient j’ai trouvé le marquage  1970-1992 avec un numéro de fabrication  mais également la lettre R (qui normalement s’utilise à partir de 2001 !). J’ai appris que le numéro de fabrication ne peut pas m’aider car dans les années 1970 ces numéros de fabrication ont été attribués d’une manière aléatoire et c’est pour cela qu’il est impossible de connaitre l’auteur du dessin et l’année du modèle. En plus Made in Czechoslovakia a été apparemment utilisé même après 1992… C’est à cause de manque de ces informations et surtout avec la crainte que le modèle soit assez récent, je n’ai pas pris cette porcelaine. Il faut souligner que les recherches m’ont pris plusieurs jours. Et c’est ainsi quasiment pour chaque achat.

   marquage royal dux années 70

Alors, pour les objets que je présente dans ma boutique, dites-vous bien  qu’en général je peux répondre à la question : A qui cette pièce ? Et sachez-le, bientôt je vais intégrer les  porcelaines Royal Dux, notamment les statuettes des enfants que je trouve particulièrement délicieuses et charmantes. Donc, n’hésitez pas à vous balader sur mon site www.ateliermirkag!

Leave a comment