Manufacture de verre Josef Inwald et Rudolf Schrötter.

article sur la célèbre manufacture Josef Inwald en Tchécoslovaquie

La manufacture Inwald est mondialement connue dans la première moitié du 20.siècle pour la fabrication de produits soufflés tout usage. Cependant, elle gagne sa renommée surtout grâce à ses créations en verre moulé dont le travail est exceptionnel. D’ailleurs, ses articles s’adaptent aux nouveaux besoins ainsi qu’aux tendances de l’époque. Malgré cela, les prix restent très abordables pour un large  public. La manufacture emploie des designers et des dessinateurs justement dans l’envie de suivre le marché mais également pour avoir des projets réalisables à la fabrication.

Josef Inwald fonde tout d’abord une petite cristallerie en 1862 à Havlickov Brod, en Tchécoslovaquie de l’époque. Mais, grâce à son succès, elle se développe vite et en 1884 une autre usine plus moderne voit le jour. Afin de répondre aux exigences du marché international, il crée une verrerie à Podebrady. On y fabrique surtout des articles en cristal au plomb,  soit transparent soit coloré. Cette manufacture devient la plus grande de la monarchie Austro-hongroise. Plus tard, elle fait partie des plus connues de Tchécoslovaquie.

Au début du 20.siècle, on crée l’usine Rudolfova Hut à Teplice qui est semi automatique et techniquement très bien équipée. Les artistes, les techniciens et les spécialistes collaborent ensemble afin d’améliorer la technique du verre pressé et du verre d’éclairage.

Après la seconde guerre mondiale, la verrerie Inwald est, comme d’autres fabricants,  nationalisée et regroupées avec d’autres usines. Ainsi elle acquiert une grande importance sur le marché du verre. Les artisans sculptent le verre à la main pour lui donner les formes arrondies et douces. Ils taillent le cristal au plomb de  manière à valoriser toutes ses qualités.

C’est surtout la présence de Rudolf Schrötter qui donne une vraie plus value et une esthétique bien reconnaissable aux créations d’Inwald pendant presque 50 ans.

 Rudolf Schrötter est né en 1887 en Allemagne. Il intègre la manufacture de Rudolfova Hut en 1912 en tant que dessinateur et créateur des articles en verre. Il travaille surtout le verre pressé. Parmi ses collections les plus connues, je peux citer Lord, Boule ou Barolac. Sa plus grande invention, que les écoliers tchécoslovaques utilisent notamment dans les cantines scolaires, est le verre à eau Durit. Incassable !

Schrötter reste fidèle à la manufacture Inwald pendant la crise industrielle, les deux guerres mondiales et même après la nationalisation. C’est grâce à lui et ses étudiants que l’usine garde une grande qualité de fabrication même après son départ à la retraite en 1958. Il repart en Allemagne mais depuis, on ne sait pas ce qu’il est devenu. Durant sa présence à Rudolfova Hut, il crée des centaines de modèles, il refuse d’imiter le verre taillé  et donne une touche personnelle au verre pressé.

Et la Slovaquie dans tout cela ?

La verrerie d’Utekac : Josef Inwald achète cette verrerie après une explosion hautement destructrice en 1907. Je souligne cependant que le village d’Utekac a déjà une grande tradition dans la fabrication du verre car les premières manufactures y sont installées dans la première moitié du 19. Siècle. Effectivement, la proximité de matières premières, le bois et le quartz, joue dans le choix de l’implantation. Ensuite, on fait venir des verriers allemands et tchèques qui transmettent leur savoir faire aux slovaques. La vie du village dépend complètement de la réussite de la verrerie.

Josef Inwald reconstruit et modernise la manufacture seulement en deux ans. Parmi les produits classiques, on y fabrique des cylindres pour les lampes, des abats jours et  des lampes à pétroles. Mais en 1917, c’est la société hongroise Tunsgram qui acquiert la majorité de la société. Celle-ci liquide la manufacture d’Utekac et fonde Les verreries Clara.  Ensuite, en 1923 ils ouvrent l’école professionnelle en verrerie qui forme des centaines de verriers slovaques.

Après la seconde guerre mondiale, le nouveau gouvernement nationalise la manufacture. Dorénavant, elle fait partie d’un groupement d’usines de verre avec le siège à Bratislava. Elle se spécialise dans le verre technique et se fait connaître mondialement par ses thermos et les ampoules de haute qualité.

Après le deuxième incendie en 1972, elle est à nouveau reconstruite et modernisée, la fabrication devient industrielle, automatique. Par contre, la verrerie ne survit pas à la chute du communisme et à la privatisation. Plusieurs acquéreurs malhonnêtes la démantèlent. C’est une tragédie pour Utekac, les familles s’appauvrissent et on parle de la vallée des affamés. Le village compte un millier d’habitants et la moitié est sans travail.

Plusieurs articles de cette verrerie et dessinés par Rudolf Schrötter sont ou seront bientôt à la vente dans ma boutique! J’en suis très fière!

Leave a comment